Nous y étions!

Louvain_1

 

 

 

 

 

 

Le deuxième congrès européen d’apiculture s’est tenu à Louvain la Neuve en Belgique du 9 au 11 novembre, nous y étions.

On y a parlé du problème des néonicotinoïdes, 7000 fois plus toxiques que ne l’était le DDT. Ils contaminent les plantes, les sols et les nappes phréatiques. Et comble d’ironie, non seulement la Commission européenne tergiverse encore pour les interdire totalement mais le Directeur Général Santé Environnement, E. Poudelet présente comme « innovante » la technique des semences enrobées.

Le Dr Belzunces de l’INRA d’Avignon a démontré l’effet létal des pesticides sur les abeilles, mais également leur effet synergique à faibles doses et leur interaction avec les agents infectieux.

Les apiculteurs français tireraient sûrement bénéfice à ce que la France s’inspire des expériences du Luxembourg et de l’Italie pour faire connaître et valoriser leurs productions locales de miel.

La disparition des haies et des arbres a grandement contribué à l’appauvrissement de la biodiversité et par voie de conséquence à la disparition des insectes pollinisateurs, Alain Canet a présenté tout l’intérêt de l’Agroforesterie.  Pour en savoir plus…

Plusieurs interventions ont été consacrées à la qualité des produits de la ruche et à l’apithérapie, mettant en relief l’intérêt du miel, de la gelée royale, mais aussi de la propolis.

Rendez-vous l’an prochain, en Allemagne  à Donau!

 

Une réflexion au sujet de « Nous y étions! »

Répondre à LNOP Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>