Interdiction des néonicotinoïdes

 Interdiction des néonicotinoïdes : opération « chou blanc »!

BRUXELLES, 15 mars (Reuters) – Les Etats membres de l’Union européenne ne sont pas parvenus vendredi au sommet de Bruxelles à s’accorder sur une interdiction de trois pesticides d’utilisation courante liés au déclin des abeilles, a fait savoir la Commission européenne.
« Aucune majorité qualifiée n’a été atteinte, soit pour, soit contre le texte », a indiqué la commission dans un communiqué.
Cette interdiction avait été proposée en janvier par la Commission européenne, alors que l’Agence européenne de la sécurité des aliments (EFSA) avait estimé qu’une catégorie de pesticides, les néonicotinoïdes, menaçait les populations d’abeilles. Les pays membres ont désormais deux mois pour trouver un compromis, faute de quoi la Commission européenne pourra unilatéralement interdire ces pesticides, fabriqués essentiellement par la société suisse Syngenta et par le groupe allemand Bayer. (Charlie Dunmore; Eric Faye pour le service français).

 Selon un décompte obtenu par l’AFP, 13 Etats membres de l’UE ont voté pour l’interdiction de ces pesticides, dont la France, l’Italie, l’Espagne et la Pologne, 9 ont voté contre (République tchèque, Slovaquie, Roumanie, Irlande, Grèce, Lituanie, Autriche, Portugal et Hongrie) et 5 se sont abstenus, dont l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les abstentions de ces deux derniers pays, qui comptent chacun 29 voix, ont empêché que la majorité penche dans un sens ou dans l’autre. 

La division d’agrochimie de Bayer a salué, vendredi dans un communiqué, l’absence de majorité sur l’interdiction de ces pesticides. « L’absence de majorité est clairement une confirmation qu’il n’existe pas d’arguments convaincants contre la poursuite de l’utilisation de produits à base de néonicotinoïdes », a estimé le groupe, qui voit dans les résultats du vote une « chance de parvenir à une solution juste et équitable ».
« L’expérience montre que les effets sur les abeilles » des insecticides qui contiennent des néonicotinoïdes « sont insignifiants quand les produits sont mis en oeuvre de manière responsable et réglementaire », a ajouté Bayer CropScience.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>